Jura. RD 43 : la départementale de tous les dangers signalée par la FFMC 39

 

Suite à l’accident qui a coûté la vie à un jeune motard de 27 ans, mercredi 8 juillet 2020 en début de soirée non loin de belvédère de Passenans, trois membres de la commission “infrastructures” de la FFMC 39 se sont rendus sur place, afin de voir si la chaussée ne recelait pas de danger particulier.

Si la cause de la chute du motard à dix mètres en contrebas reste, sans avoir les éléments du dossier, plutôt inexplicable pour les motards de la FFMC – la route à cet endroit ne présentant aucun danger significatif si ce n’est un parking sur la droite – ce déplacement a été l’occasion de constater qu’en aval de l’accident, la route était au contraire en très mauvais état, voire dangereuse, à tel point qu’un marquage à la peinture s’est avéré indispensable, et qu’une demande d’intervention va être envoyée sans tarder au Conseil départemental.

Côté descendant, pour aller vers Passenans, la RD 43 présente en effet à un moment une différence de niveau d’au moins 5 cm, en escalier. Pire, au cours de ce rapiéçage fait en dépit du bon sens, elle se trouve, à endroit élargie, mais revient brusquement à sa taille “normale” sans aucune signalisation alertant d’une chaussée dégradée ou le rétrécissement de voie. Ce qui pourrait se révéler très piégeux pour les motards, les cyclistes et tous les usagers.

Ce n’est guère mieux côté montant où il a été constaté, juste avant un virage, une autre reprise formant un dangereux pallier. Cet emplacement a également été marqué à la peinture par les membres de la FFMC, pour avertir les usagers du danger.

Vous aussi, signalez à la FFMC 39 les anomalies sur les infrastructures que vous pouvez constater via ce lien : signaler un point noir.