Travaux à Coyrière, entre signalisation absente et panneaux couchés, cherchez l’erreur…

Certaines entreprises de travaux publics intervenant sur les routes du Jura ne sont pas du tout à la hauteur.

Suite à des travaux entrepris à Coyrière, début octobre 2019, la FFMC 39 a pu constater que le chantier, comprenant un épais gravillonnage en virage, n’était pas balisé.

Vu la dangerosité de la zone, un signalement a aussitôt été fait auprès des services de gendarmerie, au 17, qui doivent se charger d’alerter sans délai le gestionnaire de la voie.

Cela a visiblement été fait. Mais mal. En soirée, en passant sur Coyrière, le responsable de la commission Infrastructures de la FFMC 39 a pu constater que l’un des deux panneaux installés en bas du village était couché. Il l’a remis debout.

Lors d’un second passage, le matin, il a été constaté qu’aucun des panneaux n’avait été lesté pour éviter qu’ils ne basculent. En soirée, suite au vent, des panneaux étaient de nouveau couchés…

Une nouvelle fois, les panneaux ont été correctement reposés par les militants de la FFMC 39 !

Cette situation est aussi navrante qu’impardonnable. Peut-être faudrait-il que « les grandes instances » passent rapidement des consignes à leur personnel pour leur expliquer leur boulot, notamment :

  • Avant de démarrer des travaux sur la voie publique, installer de part et d’autre de la route les panneaux aux distances requises par la loi.
  • Mettre du lest pour que les panneaux ne tombent pas, ou se retrouvent sur la chaussée.
  • Si une zone est sans gravillon, signaler de nouveau la présence d’une prochaine zone avec gravillons, notamment si elle se trouve en virage.

Author: JusDorange