Adaptation des 80 km/h : une fausse bonne nouvelle

L’histoire des 80 km/h résume ce que peuvent être l’orgueil et l’amateurisme au service de l’avidité politique. Car jamais un orgueil n’aura engendré autant d’amateurisme… et son lot de conneries.

Au service exclusif de l’avidité politique – merci les européennes ! – le 1° sinistre fait montre d’un grand n’importe quoi et vient de transformer sa stupide mesure en bataille de cours de récréation : « c’est plus nous, c’est eux, M’dame ! » en balançant les 80 en pâture à chaque département.

Mais le désengagement du gouvernement, la déresponsabilisation du 1° sinistre et la responsabilisation reportée vers les Conseils Départementaux, mettent (un peu !) en colère ces présidents.

En effet, les présidents des CD39, CD21, CD01 et CD45, ont réagi à cette annonce en estimant que « cela va mettre de la confusion entre les territoires ».

Sans vouloir mettre de l’huile sur le feu, on a constaté que l’annonce de la mesure en janvier 2018 a, certes, engendré de la protestation de leur part, mais celle-ci n’a pas été très vive non plus pour un certain nombre d’entre-eux ! Ils mitigent toutefois la bascule de responsabilité, voir mettent au point mort le fait qu’ils vont être responsables de leurs actes, en invoquant qu’ils le sont déjà.

Mais … avec cette dernière remarque, ce nouveau bras de fer politique entre l’Etat et les Départements ne fera certainement pas naître beaucoup d’étincelles, sauf si, peut-être (là c’est le coté crédule qui ressort !), une coalition de tous les présidents de départements se crée, qu’ils s’assoient tous sur la mesure des 80 et qu’ils œuvrent pour qu’elle disparaisse purement et simplement (!!!), comme le veut la FFMC depuis le début.

La FFMC 39 dénonce à nouveau cette adaptation de la mesure qui n’aura comme conséquence – comme la plupart des mesures prises au titre de la sécurité routière, et principalement contre la vitesse – que l’augmentation de la verbalisation, impactant une fois encore le porte-monnaie des usagers de la route, donc nous tous, et ce, au détriment d’une vraie sécurité routière.

Donc devant cette fausse bonne nouvelle, la FFMC39 réaffirme sa position : elle continuera le combat pour que le 90km/h redevienne la règle sur tout le territoire et non au bon vouloir des élus qui prendront leur décision, pas en prenant en considération la sécurité routière, mais qui réagiront en fonction de leur couleur politique !

Author: JusDorange

1 thought on “Adaptation des 80 km/h : une fausse bonne nouvelle

Comments are closed.