Changement de coordinateur à la tête de la FFMC 39

Francis Carrier, le nouveau coordinateur de la FFMC 39 (au centre) avec Alain Mazzier (à gauche) et Alain Raymond (à droite) les deux coordinateurs adjoints.

Une page se tourne à la FFMC 39. A l’issue d’une assemblée générale tenue en présence de plus de 100 de ses adhérents, Francis Carrier a été élu nouveau coordinateur. Il succède à Alain Mazzier, qui tenait les rênes de la Fédération depuis 10 ans.

Membre de la FFMC depuis 2014, âgé de 54 ans, marié, père de 3 enfants (tous motards, conjoint également), Francis Carrier est domicilié dans les Grandvaux. Il sera épaulé dans sa tâche de nouveau coordinateur par Alain Mazzier et Alain Raymond, tous deux nommés adjoints.

Cette assemblée générale s’est posée en assemblée de « combat », avec des motards prêts à remonter en selle pour défendre leurs droits face à des mesures jugées « motophobes », qu’il s’agisse de l’instauration dans les villes des zones à circulation restreinte, la création d’un bonus-malus pour l’achat de motos neuves ou encore la menace toujours présente de l’instauration d’un contrôle technique moto. Sans oublier le rejet toujours très marqué dans le Jura des 80 km/h ou encore l’adoption, en première lecture par l’Assemblée nationale, de la loi « anti-casseurs », vue par les motards comme une loi « anti-manifestation ».

A l’unanimité, les objectifs 2019 ont été approuvés qu’il s’agisse de la poursuite du travail entrepris sur l’exploration des infrastructures routières du Jura, les actions de formation des motards avec les coachings « nos limites », ou la sensibilisation au partage de la route dans les établissements scolaires avec les motards spécialisés des ERJ (Education routière jeunesse).

Forte de près de 200 adhérents en 2018, la « 39 » entend encore progresser et a invité ses membres à solliciter les motards de leur entourage. On estime en effet entre 3500 et 4500 le nombre des motards dans le département du Jura, ce qui représente une force considérable lors des mobilisations.

Pour le côté convivial, outre les traditionnels rallye annuel et le voyage, des balades à moto vont être proposées aux membres. Pas moins de onze motards se sont également portés volontaires pour recevoir la formation spécifique pour l’encadrement des manifestations. Preuve de la solidité d’une FFMC 39 en ordre de marche.

Author: JusDorange